Song Lyrics From Around The World

Home | Email Us | 0-9 | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | Christmas | Soundtracks | Web Hosting with TotalChoice

big text small text home back forward print

FEMME-OBJET (Bernard Lavilliers) Bernard Lavilliers (France) Quand je te vois passer, ma belle indépendante Au son de la musique qui se joue des bas-fonds Suspendant ta démarche voluptueuse et lente Pour promener l'ennui de ton regard profond Je t'attends comme un fauve, ma tigresse d'alcôve Dans le jeu de miroirs de tes sous-entendus Je n'ai que la mémoire d'un triangle entrevu Attention ! La passion Se nourrit d'obsessions N'oublie pas l'obsession N'admet que l'apparence Ton imagination Carbure à des pulsions Dont jamais la raison Ne connaît l'existence Je sais qu'il est des yeux des plus mélancoliques Qui ne recèlent point de secrets sulfureux Des écrins sans diamants, des rythmes sans musique Plus vides et plus profonds que l'absence de feu Je t'attends comme un fauve, ma tigresse d'alcôve Dans le jeu de miroirs d'un triangle entrevu Je n'ai que la mémoire de tes sous-entendus Attention ! La passion Se nourrit d'obsessions N'oublie pas l'obsession N'admet que l'apparence Ton imagination Carbure à des pulsions Dont jamais la raison Ne connaît l'existence Quand je te vois danser, magnifique indolente Les hanches insolentes et la crinière mouillée Je me dis qu'il suffit que tu sois l'apparence Pour faire monter en moi quelques grandes marées Qu'importe ton absence et ton indifférence Tu n'es qu'un simulacre et j'adore ta beauté

    


International Lyrics Playground       Private Guitar Lessons in Connecticut!       Web Hosting with TotalChoice       Click and start earning!       Privacy Policy