Song Lyrics From Around The World

Home | Email Us | 0-9 | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | Christmas | Soundtracks | Web Hosting with TotalChoice

big text small text home back forward print

JOHN Yves Duteil (France) John était amoureux, ça se voyait un peu. Il avait un air si bizarre et veillait si tard. Il buvait tant de vin que souvent, le matin, On pouvait l'entendre de l'étang jusqu'au moulin. La fille aux longues mains ne disait jamais rien, Et le pauvre John pensait bien Qu'à veiller dehors jusqu'au lever du jour, Il en crèverait ou bien de froid ou bien d'amour. John avait un béguin, ça se voyait un brin. Quand il tapait sur sa poitrine en buvant du gin, Il avait l'œil hagard, buvait toujours à part, Poussait des hurlements qui faisaient fuir le vent. Mais la fille aux longues mains ne disait jamais rien, Et le pauvre John pensait bien Qu'à veiller dehors jusqu'au lever du jour, Il en crèverait ou bien de froid ou bien d'amour. John était amoureux, il en a fait l'aveu. Depuis, de la rivière au port, on en rit encore. Le soir, au coin du feu, on écoute les vieux Raconter l'histoire de John l'amoureux. Il aimait la statue d'une belle inconnue Morte cent ans auparavant dans un ouragan. Il allait tous les jours lui dire son amour, Et noyait sa peine dans un verre à son retour. La fille aux longues mains ne dirait jamais rien, Et le pauvre John savait bien Que dans la statue était son cœur et qu'un jour Il en crèverait ou bien de froid ou bien d'amour, Que dans la statue était son cœur et qu'un jour Il en crèverait ou bien de froid ou bien d'amour, Il en crèverait ou bien de froid ou bien d'amour.

    


International Lyrics Playground       Private Guitar Lessons in Connecticut!       Web Hosting with TotalChoice       Click and start earning!       Privacy Policy