Song Lyrics From Around The World

Home | Email Us | 0-9 | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | Christmas | Soundtracks | Web Hosting with TotalChoice

big text small text home back forward print

TODOS MOIMOS A LOS VEINTE (Balasko / Faure / Toro) Dalida (France) Mordiendo la flor de la edad Todos morimos a los veinte Hambrientos de felicidad Con su sabor entre los dientes La tierra gira nada más Para los niños que al crecer En un infierno sin final Serán como se debe ser Con muchos días parecidos Y gestos que nunca se sienten Frente a un espejo bien pulido Por el que las arrugas mienten Mordiendo la flor de la edad Todos morimos a los veinte De un ideal sin realizar En una primavera ardiente Yo que reniego de la guerra A veces creo envidiar Al joven muerto por su tierra Sin tiempo ni para gritar Sin ver sonreír a la tristeza Sin oír al pájaro gemir Veinte años, para la belleza El resto solo para morir Sonando la flor de la edad Todos morimos a los veinte Con la primara soledad Cuando el primer amor nos miente Porqué alargar lo que no dura Porqué querer ser todavía Si el amor muerto sin ternura Es un suicidio cada día Somos fantasmas nada más De cierto sexo, ciertos anos Unas caretas sin piedad Con las que nos hacemos daño Mordiendo la flor de la edad Todos morimos a los veinte Hambrientos de felicidad Con su sabor entre los dientes La, la, la... Hambrientos de felicidad Con su sabor entre los dientes. ***** NOUS SOMMES TOUS MORTS À VINGT ANS (S. Balasko / D. Faure, 1974) Dalida (France) Nous sommes tous morts à vingt ans En effeuillant la fleur de l'âge Pendu à l'arbre du printemps Dans le plus beau des paysages La terre tourne pour les enfants Ceux qui grandissent tant pis pour eux Il vont grossir le régiment Des fonctionnaires de l'ennuyeux Avec des jours qui se ressembles Des habitudes et des grimaces Et des migraines des mains qui tremblent De ride en ride de glace en glace Nous sommes tous morts à vingt ans En effeuillant la fleur malade D'un idéale agonisant Au printemps d'une barricade Moi qui déteste tant la guerre Il m'arrive parfois d'envier L'enfant mort pour un coin de terre Sans avoir le temps de crier Sans voir la tristesse sourire Sans écouter l'oiseau mentir Vingt ans c'est pour apprendre à vivre Le reste pour apprendre à mourir Nous sommes tous morts à vingt ans En effeuillant la fleur du rêve Dans une gare ou sur un banc Ou le premier amour s'achève Pourquoi prolonger sa jeunesse Pourquoi jouer à être encore L'amour est mort et la tendresse C'est suicidé de corps en corps Nous sommes tous des revenants D'un certain sexe d'un certain âge Avec des mots pour sentiments Avec des masques pour visages Nous sommes tous morts à vingt ans En effeuillant la fleur de l'âge Pendu à l'arbre du printemps Dans le plus beau des paysages La la la la la la la la La la li la la la la la la La la li la la la la la... Nous sommes tous morts à vingt ans.

    


International Lyrics Playground       Private Guitar Lessons in Connecticut!       Web Hosting with TotalChoice       Click and start earning!       Privacy Policy