Song Lyrics From Around The World

Home | Email Us | 0-9 | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | Christmas | Soundtracks | Web Hosting with TotalChoice

big text small text home back forward print

ZOT VAN AA (Les Divorcés) (Michel Delpech / Jean-Michel Rivat / Roland Vincent / F. Rover) De Strangers (Belgium) Soemwijle denk ik 't is ni waar, is da na al bekan e jaar Da gij d'r uittrok mè diên andere Nog altijd kan ik er ni bij, da gij zo tegenover mij In doen en late kon verandere Ge wou direkt nen avokaat, de klein die moest nor 't pensionnaat Daar was ze zogezee geborge Want och diê vent wou aa alleen, da kind da was nen blok on oe been D'r moest 'n ander mor veur zorge Ge woont nà same mè diê vent, op 'n modern appartement Zo hee 't 'm 'r wel e stuk of zeve En z'hemme mij nà ook verteld, da ni diê vent mor wel ze geld Ba aa den deurslag hee gegeve Ik zèn daarom da weet ik wel, bij aa compleet van giênen tel Ge zè mij nor het schijnt vergete Mor a's ge me van tijd, god-wèt, veur 't iên of 't ander nodig hèt Lot mij dan astemblieft iet wete 'T leve go voort Mor wa naa...ik zèn nog eve zot van aa M'n vriende zegge och komaan, vergettet. . Trekket oe ni aan 'T zal allemol z'nen tijd wel dure Mor azzek thuis koom krij'k 't wèr, en ik zit lak nen onnozelèr Te suffe tusse m'n vier mure Ik wou da'k oe spreke kon, al was het langs den telefon' Mor ik heb de moed ni om te belle Ik heb de nummero pertang, mor 't hee d'in feite giên belang Wa kunne wij nà nog vertelle 'T leve go voort Mor wa naa...ik zèn nog eve zot van aa Ik weet wel dat 't aa ni intresseerd, mor 'k heb in 't eerste geprobeerd Om me veur aa van kant te make Het feit da gij kon afstand doen, van al wa tussen ons bestoeng Da konnek ni gewoon gerake Mor sè ge zie, we leve toch, en af en toe dan droom ik nog Da meen ik zonder overdrijve Ik droom dan da wij allebei, beginne mè 'n proper lei Om dan veurgoe bijeen te blijve 'T leve go voort Mor wa naa...ik zèn nog eve Eve zot van aa ***** LES DIVORCÉS (Michel Delpech / Jean-Miche Rivat / Roland Vincent) (1973) Michel Delpech (France) On pourra dans les premiers temps Donner la gosse à tes parents, Le temps de faire le nécessaire. Il faut quand même se retourner. Ça me fait drôle de divorcer, Mais ça fait rien : je vais m'y faire. Si tu voyais mon avocat, Ce qu'il veut me faire dire de toi : Il ne te trouve pas d'excuses. Les jolies choses de ma vie, Il fallait que je les oublie : Il a fallu que je t'accuse. Tu garderas l'appartement. Je passerai de temps en temps, Quand il n'y aura pas d'école. Ces jours-là, pour l'après-midi, Je t'enlèverai Stéphanie. J'ai toujours été son idole. Si tu manquais de quoi qu'ce soit, Tu peux toujours compter sur moi En attendant que tu travailles. Je sais que tu peux t'en sortir : Tu vas me faire le plaisir De te jeter dans la bataille. {Refrain:} Si c'est fichu Entre nous, La vie continue Malgré tout. Tu sais maintenant c'est passé Mais au début j'en ai bavé : Je rêvais presque de vengeance Evidemment j'étais jaloux Mon orgueil en a pris un coup Je refusais de te comprendre. À présent, ça va beaucoup mieux Et finalement je suis heureux Que tu te fasses une vie nouvelle. Tu pourrais même faire aussi Un demi-frère à Stéphanie : Ce serait merveilleux pour elle. {au refrain} Les amis vont nous questionner Certains vont se croire obligés De nous monter l'un contre l'autre Ce serait moche d'en arriver Toi et moi à se détester Et à se rejeter les fautes. Alors il faut qu'on ait raison Car cette fois-ci c'est pour de bon : C'est parti pour la vie entière. Regarde-moi bien dans les yeux Et jure moi que ce s'ra mieux Qu'il n'y avait rien d'autre à faire {au refrain} ...Malgré tout *****

    


International Lyrics Playground       Private Guitar Lessons in Connecticut!       Web Hosting with TotalChoice       Click and start earning!       Privacy Policy