IL S'EN VA, MON GARÇON (Paroles: Pierre Delanoé / Musique: Gilbert Bécaud) Gilbert Bécaud (France) Il s'en va, mon garçon, Il va quitter la maison. A son tour de se battre, D'entrer dans le grand théâtre. Il n'a plus besoin de moi Et il s'en va. Il s'en va, mon garçon, Chanter sa propre chanson. Deux mouchoirs, trois chemises, On a bouclé sa valise. Maintenant il est pressé De s'en aller. Le voici comme un oiseau débutant à son premier vol. Etourdi par le printemps, Il tourne la tête, Il jette un dernier regard Au revoir. Il s'en va, mon garçon. C'était ma belle saison, Les Noëls et l'école, Les vacances et la rougeole. Voilà vingt ans de ma vie Qui sont partis. Je l'ai fait, mais je le connais si mal. Entre nous, souvent il y avait des murailles. Après tout, qui sait, il est peut-être génial, L'animal. Il s'en va, c'est la vie, Vers ses amours, ses amis. Ils vont bien rire ensemble. Comme tout cela ressemble à ce jour où, moi aussi, Je suis parti !